Ecole Française de Spéléologie

Stage Initiateur / Perfectionnement / Découverte

Août 2010 - Montrond le Château (Doubs)

 

 

Journée du jeudi 12 aout

Cavité : Ordons puis Faux Monnayeurs       commune de : Montrond / Mouthier Hte Pierre  

Participants : Romain, Jean, Brigitte, Philippe, Christophe, Cyril, Léo, Anne-Sophie, Cécile

La veille, Romain nous prend à part, Romain et Cécile car il faut « causer sérieusement ». C'est notre seconde journée péda et il insiste sur une préparation minutieuse, de la péda donc, au sens noble du terme: fiche pédagogique avec timing, organisation en fonction des attentes des participants et de leur forme physique, déroulement précis avec objectifs, thèmes à aborder et même jeux !Bon, c'est parti pour une soirée boulot jusqu'à 2h du mat'. Du coup, on zappe la soirée karsto de Mathieu.

Nous nous renseignons sur les cavités, surtout sur les Faux Monnayeurs qu'aucun de nous connait, auprès de David et de JYP qui se révèlent une source de renseignements précieuse. Comme nous sommes à côté, nous allons repérer l'entrée des Ordons avec David. Nous cherchons un peu mais on finit par retrouver.

Jeudi matin, pendant que Romain et Jean partent équiper, nous nous retrouvons dans la grange pour nous mettre en sous-combi (la météo est mauvaise) et pour une présentation de la cavité. Puis nous organisons les voitures, prenons la direction du centre équestre (route de droite en sortant du gîte), 2 fois à gauche et ouf, nous voyons la voiture de Romain. Nous commençons à nous équiper et voyons Romain et Jean revenir bredouilles. Nous partons chercher le chemin mais à croire que la végétation a tellement poussé qu'elle a tout recouvert! En fait, c'est le chemin du milieu qu'il fallait prendre.

Jean équipe la main courante extérieure avec Romain puis celle en bas du R4 et l'équipement en double du fond (doublement broché). Pendant ce temps, nous finissons de nous préparer et vérifions le matériel mais il commence à pleuvoir à verse et nous nous faisons saucer. Philippe va chercher sa bâche. Nous arrivons en bas du P18 vers 11h30 (1h de retard sur le planning) mais il s'agit de carburer pour ne pas trop nous refroidir. Romain secourt son homonyme pendant que nous observons les concrétions diverses et variées (oeufs au plat, piles d'assiettes...), des diploures et des balles de pingpond en plus lourd posées sur des concrétions (Grillon nous dit que c'est peut-être des balises pour un repérage de surface).

Léo teste le point chaud monté par son garde du corps du jour Anne-Sophie; Au fond, des fistuleuses, ,nous sommes rejoints par les Romains, photo de groupe et nous faisons demi-tour. Nous enchaînons la remontée, barre de céréale avant et plus si affinité mais le but est de ressortir rapidement pour se mettre au sec. Romain, décidément un peu faible, n'a plus de forces pour remonter, l'occasion pour Cécile de le remonter sur Protrac (elle aurait pu prendre la corde d'intervention). Problème d'équilibrage d'un noeud magique en parallèle. Léo souhaite déséquiper mais c'est trop juste au niveau temps.

Repas aux voitures, passage au gîte pour prendre des affaires sèches pour ceux qui le souhaitent puis direction les Faux Monnayeurs. Nous sommes en retard sur l'horaire mais Romain a la bonne idée de prévenir.

C'est Jean qui a une très bonne mémoire, qui nous guide. Philippe est arrêté par les Gengens pour chevauchement de ligne mais nous arrivons au parking. Passage à la source du Pontet, explications en tout genre sur la spéléogenèse car on observe 3 niveaux sur la topo (mais Jean nous dit qu'une coloration a montré que la source ne draîne qu'une partie de l'eau des Faux Monnayeurs qui est un exutoire temporaire). Nous remontons aux Faux-Monnayeurs, Romain nous introduit à la topographie puis nous rentrons dans la belle conduite forcée de l'entrée. Sur notre droite une paroi bien lisse avec pendage qui ressemble à un miroir de faille (mais en en discutant avec Didier Cailhol, il s'agirait plutôt tout simplement d''un pli et une strate à nue). Nous allons voir Vieille Roche car le temps presse. En cherchant le trésor des Faux Monnayeurs (JYP nous a dit qu'il avait vu une boîte genre géocashing), nous apercevons un grand rhinolophe, des araignées méta et Jean trouve un autre trésor : une plaquette ! Goûter sur le balcon où Romain trouve une petite couloeuvre déséchée puis retour au gîté... pour le plat de résistance.

TPST (Temps Passé Sous Terre) : 3h  / 2h

Signé : Cécile

[Retour]

 

[Retour Sommaire EFS]