Ecole Française de Spéléologie - Stage Initiateur / Perfectionnement - Lot 2003

Le mot des responsables de stages

[ Retour ]

 

[ Page d'accueil ]

 

L'organisation de ce premier stage de l'année est devenue au fil des années un défi de plus en plus passionnant.

En effet, il faut faire tourner un stage en plein hiver, hors vacances scolaires de plusieurs académies, alors que le calendrier fédéral est à peine diffusé... Le risque est énorme ! Et pourtant...

Pourtant cette session 2003 constitue déjà le record absolu des stages EFS : 13 stagiaires Initiateur, 20 stagiaires Perfectionnement, et 17 cadres. 50 spéléos réunis, soit à peu près 13 équipes par jour à gérer. De quoi stresser un peu ! Comment constituer ces équipes ? Et un tiers des cadres qui ne connaissent pas les lieux. Comment transporter les trois mètres-cubes de matériel nécessaire ? Et la probabilité d'accident avec 50 personnes sous terre pendant 7 jours...

Et au final, tout s'est passé de la meilleure façon possible. Il faut dire que chacun a fait les efforts nécessaires : le personnel de la base des Amis du Célé dont la disponibilité égale la gentillesse (et le charme...), les cadres qui ont pu laisser de côté leurs petites divergences de vue et de pratique pour assumer pleinement leurs responsabilités, et nos 33 stagiaires qui ont tous su cohabiter sans anicroche et participer activement à la vie collective.

Un regret toutefois : que la froidure persistante et la grippe aient eu raison de quelques uns parmis nous.

Voila. Vous avez vécu un stage "21ème siècle", avec GPS, ordis portables, appareils photos numériques, vidéoprojecteurs... maintenant il faut le conclure, avec cette galette en guise de compte-rendu ! Explorez-la à fond mais attention : c'est une explo a prévoir sur plusieurs heures, et n'y allez pas seuls... Alors ne perdez pas ce CD, copiez-le, donnez-en autour de vous, faites-en connaître le contenu. Tant de gens très biens pensent tant de choses très fausses sur les stages EFS...

 

Et à bientôt j'espère, aux Journées d'Etudes EFS par exemple !

Rémy Limagne,

président-adjoint EFS

« Forcément c'est le poivre ». Hier soir nous étions tous à Scelles, et quelqu'un n'a rien trouvé de mieux que de me renverser une poivrière dessus, alors forcément j'ai les yeux qui me piquent.. Ce dimanche matin vous partez tous, les uns après les autres, c'est fini, le monde de la spéléo est petit, nous nous reverrons, dernière poignée de mains, dernière bise. vache j'ai les yeux qui me piquent, «forcément c'est le poivre ».

Pascal Béteille,

responsable stage Perf

Pendant une semaine, nous nous sommes tous côtoyés et nous avons remonté le temps, 20 000 ans en arrière, oh bien sûr en utilisant tous les jours des moyens modernes de communication et de déplacement, mais quand même, pendant ces 7 jours nous avons formé un « Clan » celui des amoureux des cavernes, partant la journée à la chasse aux salamandres, aux concrétions, à l'obscurité ; chaque fin de journée après ces chasses fructueuses nous sommes revenus raconter nos récits autour du foyer.communiquer autrement que par Internet, par tél., communiquer avec le regard, les gestes.

Vu le grand nombre de personnes présentes sur ce stage, je me demandais si cela n'allait pas créer quelques tensions, quelques désaccords et ben non ! Alors je tenais à vous en remercier. Tolérance, respect, écoute, tout y était. J'ai pris un réel plaisir à faire de la spéléo avec vous.

Sur l'aspect technique pas grand chose à dire, nous avons essayé de vous donner le maximum d'infos, de billes pour continuer à progresser, faites un peu le tri dans les centaines d'infos qui sont gravées dans votre mémoire, faites également un petit tour sur les articles du Groupe d'Etude Techniques de l'EFS qui figurent sur ce CD.

[ Retour ]

 

[ Page d'accueil ]